netPPC.com Windows Phone 7 : Infos, vidéos, tests, achat smartphones
Accueil

 Accueil         

 Dossiers
- Choisir son Pocket PC
- Que faire avec un PDA ?
- Les cartes mémoires
- Internet Mobile
- Gestion des Themes
- Les plugin Today
- Channels AvantGo
- eBook sur PDA
- MAJ WM 5.0 Axim x50
- Astuces Qtek 9100
- Warez, crack, appz
- MAJ ROM Axim x50v
- Photos Dell Axim X3
- Petites annonces PPC

 Tests machines
- Dell Axim X50v
- Qtek 9100 part.1
- Qtek 9100 part.2
- Orange SPV M3000
- Eten M500
- Nokia 770
- Dell Axim X3
- Dell Axim X5
- HP iPAQ h2210
- HP Jornada 568

 Tests accessoires
- Etui cuir Qtek 9100
- Etui cuir Axim x51/x51v
- Gamepad Bluetooth
- GPS Royaltek RBT1000
- GPS Holux GR230
- CF Wifi Pretec
- Clavier BT Freedom
- Clavier Dell Axim
- Clavier IR Stowaway
- Clavier IR Proporta
- Clavier IR PKB-800
- Clavier IR Pocketop
- Clavier flexis FX100
- TiltControl !
- Emetteur FM SF250
- Emetteur FM SF121
- Power Inverter 12V->220V
- Casque stéréo rétractable
- Etui transparent
- Boîtier alu. iPAQ h2210
- Boîtier aluminium Proporta
- Etui cuir Norêve
- Etui cuir Proporta
- Protection écran Brando
- Câble USB Proporta
- Câble USB Brando
- Transfo. secteur USB
- Câble recharge USB
- Etui PDA Krusell
- Housse étanche Aquapac
- Housse RhinoPak 1100
- Housse RhinoPak 1200
- Housse RhinoPak 2000
- Boîtier Armor 2000
- Boîtier étanche Otterbox
- Support PDA PDAPivot
- Anti radar Faucon 6000

 News par machines
- HP iPAQ hx 4700
- HP iPAQ rx 3715
- HP iPAQ rz 1710
- Asus A 730
- Palm Treo 750v
- Palm Treo 700w
- HTC TyTN
- HTC S740
- HTC Touch

- HTC Touch Pro
- HTC Touch Diamond
- HTC P3300
- HTC P3600
- HTC P4350
- HTC P4550
- Eten X500
- Eten X800
- Eten G500
- Eten M600
- Archos
- Ipod

 Softs en images
- Par ordre alphabétique
- Les Freewares
- Les 5 derniers ajouts

 Mobilité
- netPPC sur AvantGo
- Portail mobile
- news version allégée
- Index sites mobiles

 Liens
- Sites de Themes
- Sites Français

- Sites Internationaux
- Sites mobiles

 Partenaires
- iPhone 4
- iPhone 4
- iPod Touch
-
Forum iPhone
-
iPad
-
Achat d'iPad en France
-
Applications iPhone
-
Occasions PDA
-
Occasion Hi-Tech
-
Blog video Hi-tech
- VISORguide
-
Appartement
- WEXIM
- FreePaq
- UltimatePocket
- adPDA.com
- LePocketPC
- Flash4Pocket
- Themes4Pocket
- Net-Telecom
- PDAInfo

 

Add NetPPC to Netvibes

Revue de détail du clavier sans fil Pocketop Keyboard
 

Les modèles de claviers destinés à nos petites machines sont de plus en plus nombreux et présentent souvent des particularités leur permettant de se différencier de la concurrence. Le modèle de Pocketop est un des rares à pouvoir être utilisé avec la plupart des PDA du marché, ne forçant ainsi pas à changer de clavier en changeant de machine. Il utilise pour cela une liaison sans fil via le port infrarouge du PDA. Des drivers pour iPaq, Jornada, Dell Axim mais aussi pour les Palm et autres modèles sous OS Palm de Sony et Handspring sont proposés. Quant a son look et aux possibilités offertes, le test agrémenté de nombreuses illustrations proposé ci-dessous par netPPC vous permettra de vous faire une idée plus précise... Votre PDA actuel mais aussi vos prochaines machines ont peut être trouvé le clavier idéal.

Déballage et premières impressions

Le Pocketop Keyboard est livré dans un emballage très bien fini et assurant une bonne protection. Une fois la boite carton ouverte, le clavier lui-même mais aussi les nombreux accessoires l'accompagnant apparaissent au travers de l'emballage en plastique rigide moulé.

Outre le clavier et les accessoires détaillés après, on trouve une documentation papier idéale pour les premiers pas ainsi qu'un CD contenant les drivers/ Il vaut mieux ne pas l'utiliser et télécharger ceux proposés sur le site du fabricant, ils sont plus récents et bien plus performants. Enfin, une pile au format AAA est fournie, elle trouve sa place dans un emplacement accessible une fois le clavier ouvert et sert à l'alimenter pour les communications infrarouges.

 

 

La présentation du clavier séduira ceux qui aiment les beaux objets : alliance d'aluminium brossé pour l'extérieur, assorti du logo Pocketop, et, une fois ouvert, du classique plastique noir des claviers de portable.

La solidité semble aussi au rendez-vous, tout comme la qualité de fabrication : les ajustements sont parfaits que ce soit en position ouverte ou fermée. A l'ouverture, c'est un véritable clavier mécanique QWERTY de 53 touches qui apparaît, il rappelle par son aspect et son toucher celui des ordinateurs portables mais est sensiblement plus petit (cf illustration : pocketop à coté d'un clavier de portable traditionnel), tout comme il est également d'une taille inférieure à celle d'un clavier Stowaway. La course des touches est de quelques millimètres et semble complètement standard au toucher.

le Pocketop Keyboard est beaucoup moins encombrant que le Stowaway standard ->

Outre des mensurations réduites, notamment en position fermée (11,5 cm de haut sur 8 cm de large et 1,5 cm d'épaisseur), le poids du clavier surprend également puisque sans ses accessoires, il affiche moins de 100 g sur la balance. Pour ce qui est de la taille en position boîtier ouvert, c'est tout simplement le double soit 23 cm sur 8 cm.

Installation et utilisation : partie matérielle

Plusieurs possibilités sont offertes selon la machine possédée. Ceux qui ont un Palm série V ou 500 pourront bénéficier des charnières fournies, elles permettent, en logeant une barrette dans un emplacement dédié du clavier de le relier au PDA en permanence. Pour les autres, un capot servant de support permet, en position dépliée de maintenir la machine inclinée. Il dissimule un miroir en plastique qui une fois sorti de son logement et déplié permettra au faisceau infrarouge émis par le clavier (cf phot de la cellule IR ci-contre) de joindre le capteur du PDA. La machine est retenue en position semi-verticale via une patte métallique dissimulée en bas du capot. Ce dernier est lui retenu par un support plastique là encore dissimulé sur l'arrière lorsqu'il n'est pas utilisé, mais qui se déplie facilement.

Cette solution est préconisée lorsque le capteur IR est situé sur la partie supérieure de la machine et que celle-ci est utilisée sans utiliser la rotation de l'écran proposée par les drivers du Pocketop Keyboard. Les machines Palm série 3, V ou les iPaq et autres Jornada sont dans ce cas de la cellule infrarouge sur la partie supérieure tandis que les Visor sont eux favorisés puisque les cellules infrarouges sont sur le coté de la machine.

Le principe du renvoi des rayons infrarouges par le miroir, bien qu'il soit en simple plastiue, a très bien fonctionné. D'autres essais ont montré qu'en utilisant la machine avec le driver activé pour une rotation de l'écran d'un quart de tour permettait, lorsque le support etait solidaire du clavier, de maintenir la machine également mais selon sa forme elle peut ne pas être très horizontale. Voici une série de photos pour montrer les possibilités d'utilisation ainsi que les détails du support plastique fourni.

 

Le fait que le clavier soit sans fil autorise un confort fort appréciable permettant de placer la machine à la distance souhaitée tandis que le clavier peut lui rester plus ou moins proche de l'utilisateur (une distance de 80 cm a été atteinte sans problème de communication, au delà ... c'est l'écran du PDA qui n'est plus lisible 8-)

Enfin, on notera qu'un stylet est également fourni parmi les nombreux accessoires disponibles dans l'emballage, ses dimensions sont là encore étudiées pour les possesseurs de Palm série V ou 500 , il dissimule à l'intérieur de son corps en aluminium un support pouvant être sorti pour permettre de maintenir la machine inclinée.

Installation et utilisation : partie logicielle

Pour ce qui est de l'intégration au systeme Pocket PC, difficile de trouver mieux : une fois les drivers récupérés sur le site de Pocketop et installés (comme une application classique) une option est ajoutée dans le menu habituellement réservé au choix de la reconnaissance d'écriture (en bas à droite de l'écran). Si vous utilisez la machine sans faire de rotation de l'écran, vous êtes parés, le clavier est directement opérationnel. Sinon, lorsque l'on choisit la nouvelle option 'pocketop', et que l'on fait appel au menu de rotation d'écran, le logiciel vous propose de lancer le driver. La première activation du driver nécessite un reset soft (pas de pertes de données) mais ensuite, il n'y en aura plus besoin, que le driver soit activé ou désactivé (sauf pour les rotations 1/4 de tour). Ces opérations sont très rapides et le clavier est ensuite opérationnel.

 

Comme nous venons de le voir, le clavier ne dispose pas de bouton Marche/arrêt et du moment que le driver est démarré et que le faisceau infrarouge parcourt sans obstacle le chemin du clavier vers la machine, toute touche enfoncée est immédiatement émise et reconnue par la machine. Ceci est très pratique puisque cela réduit les manipulations à effectuer pour utiliser le clavier au minimum possible.

Concernant le driver, Je conseille de le désactiver lorsque le clavier n'est pas utilisé car il a tendance a légèrement ralentir la machine, ceci n'est pas du tout sensible lorsque l'on tape du texte mais comme sa reactivation est très rapide en cas de besoin, autant ne pas le laisser en route.

Lorsque le clavier est sélectionné comme méthode d'entrée des données, une barre de menu peut être affichée en bas de l'écran du Pocket PC. On y retrouve des options fort pratiques comme la rotation de l'écran (cf. ci-dessus) ou l'echo sonore qui lorsqu'il est activé permet, notamment lors des premières utilisation, d'être sur que le caractère tapé a bien été pris en compte par la machine, Le bip est délivré par le haut parleur du PDA. Enfin, une dernière option permet de configurer une série de 26 lettres qui, associées à la touche 'Cmde' entreront automatiquement une chaîne de caractères prédéfinie et personnalisable.

 

A l'usage

La taille des touches est, on l'a vue, plus réduite que celles rencontrées sur un clavier de portable. D'autre part, toutes n'ont pas la même hauteur, celles des rangées supèrieures et inferieures font 1 cm de haut au lieu de 1,5 pour la rangée du milieu (cf illustration ci-contre). Pour minimiser l'impact de ce choix, qui a permis de réduire la taille du clavier plié, une astuce a été employée, elle consiste à proposer ces touches non pas classiquement plates mais recourbées afin que le doigt les rencontrent plus facilement lors de la frappe. Même si cette astuce et la taille réduite nécessitent un temps d'adaptation, l'ensemble s'avère vite très efficace et la vitesse de frappe finalement atteinte est proche de celle obtenue sur les meilleurs claviers de portables.

On notera une autre curiosité, il s'agit de la barre d'espacement qui, outre le fait qu'elle est coupée en deux pour s'accommoder de la charnière centrale du clavier, est constituée de stries ce qui permet au clavier de se fermer.

 

A l'utilisation, on remarque également la quantité de fonctions offertes par combinaisons de touches. Il est possible de commander les menus, les fermetures de boîtes de dialogues, les lancements d'applications (memo, calculatrice, agenda, taches) et même l'arrêt de la machine. Tout cela sans avoir à recourir au stylet. Si par hasard celui-ci est nécessaire, sachez qu'un support est prévu sur la partie en haut à droite du clavier, il y est maintenu en position verticale, prêt à être saisi.

Le clavier seul ne peut être utilise posé sur les genoux à cause de la charnière centrale, mais s'il est utilisé avec une des tiges fournies ou avec le capot, il devient possible de le rendre rigide et donc de l'utiliser ailleurs que sur une table (cf illustration ci-contre).

La consommation semble très raisonnable et la pile initiale est restée utilisable sans signe de faiblesses après plusieurs heures d'utilisation.

On note enfin une seule restriction d'usage qu'il convient de connaître. Ainsi, de part le choix d'utiliser l'infrarouge pour relier sans fil le clavier au PDA, il est impossibilité de l'utiliser pour surfer sur internet via une liaison infra rouge avec un téléphone mobile. Mais il y a de plus en plus de téléphones et de PDA équipés de Bluetooth qui eux ne seront pas gênés par ce choix.

Conclusion

Tout d'abord, sachez que ce test a été tapé avec avec le clavier et qu'à cette occasion, son utilisation s'est avérée agréable, procurant un confort suffisant pour autoriser une frappe rapide mais pouvant dérouter les personnes habituées à ne pas regarder leur clavier lorsqu'elles tapent. Outre ce facteur de confort, la solidité apparente et le design séduisant associés à l'universalité de la connectivité grâce aux drivers suivis et particulièrement intégrés a l'OS en font une solution idéale pour les accros des PDA comme pour les amateurs. Vous trouverez là un clavier plus que séduisant, à un prix raisonnable qui sera d'autant plus facilement amorti qu'il vous suivra très longtemps.

 Laurent Gatignol 02/03

 

Les plus :
  - Investissement durable : le clavier sera utilisable avec votre futur PDA, même si celui-ci n'existe pas encore
  - Poid et encombrement très réduits, facile à emmener dans une poche
  - Driver très bien intégrés à la machine
  - Logiciel de rotation d'écran fourni

Les moins :
  - Le clavier est à la norme Qwerty
  - Le support fourni est léger et glisse un peu, mais il suffit d'y coller du velcro double face ainsi que derrière la machine.
  - Ne peut pas être utilisé en même temps que l'on accède a Internet via un téléphone mobile qui communique avec le PDA lui aussi par infrarouge.


Liens utiles
- www.pocketop.net : le site du fabricant

Follow netppc on Twitter

Achat vente PDA et accessoire d'occasion : Pocket PC HP ipaq , Dell,  toshiba, Palm,

achat vente apn mobile jeux dvd console

A propos - Webmaster(a)netppc.com - Copyright LProd 2001-2008   WebDesign : SebC Hit-Parade