netPPC.com Windows Phone 7 : Infos, vidéos, tests, achat smartphones
Accueil

 Accueil         

 Dossiers
- Choisir son Pocket PC
- Que faire avec un PDA ?
- Les cartes mémoires
- Internet Mobile
- Gestion des Themes
- Les plugin Today
- Channels AvantGo
- eBook sur PDA
- MAJ WM 5.0 Axim x50
- Astuces Qtek 9100
- Warez, crack, appz
- MAJ ROM Axim x50v
- Photos Dell Axim X3
- Petites annonces PPC

 Tests machines
- Dell Axim X50v
- Qtek 9100 part.1
- Qtek 9100 part.2
- Orange SPV M3000
- Eten M500
- Nokia 770
- Dell Axim X3
- Dell Axim X5
- HP iPAQ h2210
- HP Jornada 568

 Tests accessoires
- Etui cuir Qtek 9100
- Etui cuir Axim x51/x51v
- Gamepad Bluetooth
- GPS Royaltek RBT1000
- GPS Holux GR230
- CF Wifi Pretec
- Clavier BT Freedom
- Clavier Dell Axim
- Clavier IR Stowaway
- Clavier IR Proporta
- Clavier IR PKB-800
- Clavier IR Pocketop
- Clavier flexis FX100
- TiltControl !
- Emetteur FM SF250
- Emetteur FM SF121
- Power Inverter 12V->220V
- Casque stéréo rétractable
- Etui transparent
- Boîtier alu. iPAQ h2210
- Boîtier aluminium Proporta
- Etui cuir Norêve
- Etui cuir Proporta
- Protection écran Brando
- Câble USB Proporta
- Câble USB Brando
- Transfo. secteur USB
- Câble recharge USB
- Etui PDA Krusell
- Housse étanche Aquapac
- Housse RhinoPak 1100
- Housse RhinoPak 1200
- Housse RhinoPak 2000
- Boîtier Armor 2000
- Boîtier étanche Otterbox
- Support PDA PDAPivot
- Anti radar Faucon 6000

 News par machines
- HP iPAQ hx 4700
- HP iPAQ rx 3715
- HP iPAQ rz 1710
- Asus A 730
- Palm Treo 750v
- Palm Treo 700w
- HTC TyTN
- HTC S740
- HTC Touch

- HTC Touch Pro
- HTC Touch Diamond
- HTC P3300
- HTC P3600
- HTC P4350
- HTC P4550
- Eten X500
- Eten X800
- Eten G500
- Eten M600
- Archos
- Ipod

 Softs en images
- Par ordre alphabétique
- Les Freewares
- Les 5 derniers ajouts

 Mobilité
- netPPC sur AvantGo
- Portail mobile
- news version allégée
- Index sites mobiles

 Liens
- Sites de Themes
- Sites Français

- Sites Internationaux
- Sites mobiles

 Partenaires
- iPhone 4
- iPhone 4
- iPod Touch
-
Forum iPhone
-
iPad
-
Achat d'iPad en France
-
Applications iPhone
-
Occasions PDA
-
Occasion Hi-Tech
-
Blog video Hi-tech
- VISORguide
-
Appartement
- WEXIM
- FreePaq
- UltimatePocket
- adPDA.com
- LePocketPC
- Flash4Pocket
- Themes4Pocket
- Net-Telecom
- PDAInfo

 

Add NetPPC to Netvibes

Revue de détail du clavier Flexible FX 100

Les PDAs de type Tablette comme les Pocket PC ou les Palm se voient dotés de plus en plus d'une offre de claviers complète et variée. Le Clavier FX 100, commercialisé par la société Man&Machine, qui a eu la gentillesse de nous faire parvenir l'un des premiers exemplaires pour Jornada, est le premier à être disponible pour nos PDA qui soit complètement flexible, il se range d'ailleurs enroulé. Découvrez au cours de cette revue de détails illustrée à la fois son look et les sensations ressenties face à un tel clavier !

 Premier contact

Le Flexis FX 100 est un clavier innovant, il s'agit en effet du premier clavier pour PDA disponible sur le marché qui soit flexible et enroulable. Prévu pour Palm, Visor (vous retrouverez le test du clavier FX 100 pour plate forme Palm sur VISORguide.com) et Pocket PC (modèle disponible pour iPaq et Jornada 565 / 568). Entre ces modèles, que ce soit pour Visor, pour Jornada ou pour iPaq, le seul changement concerne la prise qui est bien entendu adaptée à chaque connecteur de synchronisation.

Le Flaxis FX100 est livré avec une housse en nylon noire qui permet de le ranger enroulé sur lui-même, Une fermeture par velcro permet de la maintenir fermée tandis qu'une boucle à l'arrière offre la possibilité de l'accrocher à la ceinture.

 

Ce clavier arbore une couleur peu habituelle puisqu'il est fabriqué en plastique type silicone blanc réhaussé d'une bordure bleue et d'inscriptions oranges pour certaines touches particulières. Ceci, associé à sa forme asymétrique avec des arrondis sur la partie droite lui donne une allure très futuriste. La partie gauche est occupée par un bloc plastique légèrement plus épais (8 mm) que le reste (4 mm). Celui-ci doit héberger l'électronique nécessaire à son fonctionnement. La prise a enficher dans le connecteur du PDA en sort par le dessus. L'ensemble mesure 25 cm de long sur 8,5 cm de large ne pèse que 68 g. Une des particularités de ce clavier outre sa capacité a se rouler sur lui-même pour le rangement est d'être résistant a l'eau et à la poussière, bien pratique pour qui travaille en atmosphère délicate. Ce n'est pas un clavier durci pour autant. Dernier point qui est considéré par certain comme un avantage, par d'autres comme un handicap, le clavier ne nécessite aucune alimentation externe, il utilise l' énergie du Pocket PC. Pour moi, c'est un réel plus qui évite de se retrouver à surveiller les piles du clavier en plus des accus du Pocket PC. Il n'a pas semblé consommer beaucoup d'énergie lors des essais.

 La Frappe

Les touches sont étonnantes. En effet, avant de l'avoir touché, un clavier tout caoutchouc est dans l'imaginaire pratique certes mais forcément inconfortable (trop mou). Et bien ce n'est pas du tout le cas. La frappe est agréable tant en terme de course que de pression àexercer, ni trop dure ni trop molle. Un déclic est ressenti lors de l'appui confirmant que celui-ci a été suffisant pour écrire le caractère. Dans l'action, aucun temps de latence n'a été rencontré. La version Palm dispose d'une fonctionnalité logicielle fort pratique : l'émission d'un écho sonore lors de l'enfoncement de chaque touche, ceci manque malheureusement dans le driver fourni pour Pocket PC, espérons que cela rajouté par la suite.

Comme on l'a vu, la taille du clavier déplié est largement supérieure au clavier type SnapNType à enficher directement sous la machine, mais bien inférieure a celle des claviers standards tels le Stowaway ou le GoType. Cette taille s'avère à l'usage être un bon compromis et permet d'avoir des touches de taille suffisante tout en assurant un espacement entre les touches qui évite le risque d'enfoncement simultané de deux touches.

Coté frappe : le verdict est sans appel : le confort et la rapidité sont au rendez-vous!

Le nombre de touches proposé (61) et les touches de raccourcis pour l'appel des applications standard permettent de se passer quasi complètement du stylet. On accède à ces raccourcis via un bouton Fonction (Fn). Des touches pour la validation (OK) ou pour la mise en veille de la machine (écran éteint) sont prévus. Un autre bouton, lui aussi de couleur Orange permet d'afficher ou non la zone de saisie virtuelle qu'elle soit en mode clavier virtuel ou reconaissance de caractère. Cette fonction peut être utile dans Excel, qui a tendance à faire ressurgir cette zone lors de chaque changement de cellule.

On remarquera un bouton tout rond avec un I situé sur la partie en haut à droite il n'est utilisable que sur Pocket PC et permet d'appeller Pocket Internet Explorer. Parmi les fonctionnalités fort pratiques que l'on retrouve grâce à ce clavier notons le CTRL-C, CTRL-V (copier/coller) ou encore via le pavé directionnel fort pratique situé sur la partie bas droite, les déplacements rapides au moyen de la combinaison CTRL-Fleche ou encore CTRL-SHIFT-Fleches qui permet en plus la sélection simultanée. Tout ceci a très bien fonctionné avec le FX100 offrant un confort d'utiliationn de Pocket Word comparable à ce qui est rencontré sur un portable.

 

 La partie logicielle

Le clavier a été livré avec une disquette contenant le logiciel nécessaire à son utilisation. Le driver s'installe comme n'importe quel programme pour Pocket PC. On notera qu'il s'agit du même driver pour l'iPaq et pour le Hp Jornada série 56x. Sachez que celui-ci n'occupe que 11 Ko dans la mémoire de stockage de la machine, autant dire rien ! Une fois le logiciel installé, aucun paramétrage n'est nécessaire, il suffit juste de lancer le programme. Celui-ci se range alors dans la barre infèrieure de l'écran Aujourd'hui (zone "Tray"). Comme vu auparavant, le driver Pocket PC ne propose pas la fonction beep automatique comme sur Palm.

On aurait aimé également pouvoir désactiver l'extinction automatique du Pocket PC depuis ce driver, même si ceci est possible depuis les préférences écran du Pocket PC. En effet, lorsque l'on frappe, il n'est plus nécessaire d'utiliser le stylet et le Pocket PC commence à décompter le temps comme ètant un temps d'inactivité. Le mien est réglé sur extinction automatique au bout de 1 minutes, du coup l'écran s'est éteint en pleine frappe. Là encore, ce défaut de jeunesse pourra être corrigé par la suite.

Le branchement et débranchement du clavier a pu se faire avec le driver lancé ou éteint et tout a marché comme attendu, à savoir que si le driver était lancé, le clavier devenait opérationnel après é à 3 secondes, le temps d'être détecté.

Il a été possible lors des différents essais d'utiliser le clavier alors qu'une transmission infra rouge se chargeait de relier le Pocket PC à Internet : le surf mobile avec ce clavier ne pose aucun problème.

 Des critiques ?

Le seul vrai point faible de ce clavier qui ait pu être retenu est, outre l'absence de version Azerty à ce jour, l'absence de station d'accueil ou de support pour maintenir la machine en position verticale ou inclinée. En effet, en l'absence d'une solution pour la maintenir, elle devra être posée a plat. La présence de la prise sur la partie inférieure de celle-ci empêche même l'appui sur une surface inclinée. Ceci ne procure pas un confort optimal pour de très longues frappes.

Néanmoins, ce problème n'est d'une part pas rédhibitoire et pourra d'autre part être solutionné aisément via un support fait maison et un simple velcro scotché derrière la machine. Il existe une solution plus luxueuse : le test a été fait en utilisant le PDAPivot, ce véritable couteau suisse du PDA testé il y a quelques semaines. Le Pocket PC peut alors être idéalement incliné pour être utilisé avec son clavier. Voici quelques illustrations, notamment l'une utilisant le Pocket PC en mode paysage, ceci est possible par exemple via le logiciel Nyditot Virtual Display.

Enfin, le pendant de l'aspect pratique consistant à pouvoir rouler ce clavier sur lui-même pour le ranger est qu'il n'offre aucune rigidité et ne pourra donc pas être utilisé debout tel les claviers enfichables ou posé sur les genoux comme un clavier rigide.

 Conclusion

Innovant, portable et d'un design très actuel sans pour cela sacrifier à la qualité de la frappe : ce clavier trouve sa place entre les mini claviers enfichables (type SnapNType ou HP Keyboard) et les véritables claviers comparables à ceux d'un portable (type Stowaway). C'est ainsi toute la gamme des claviers PDA qui en est révolutionnée puisqu'elle s'avère désormais très étendue. En outre, son prix (70 $) s'inscrit également dans cette fourchette, ceci en fait un choix très intéressant pour qui rentre du texte régulièrement dans sa machine. On notera enfin qu'un modèle pour téléphones portables est même proposé sur le site Man&Machine. Pour poser des questions sur ce clavier ou donner vos impressions suite à ce dossier, utilisez le forum de netPPC, un sujet spécifique y a été créé, à tout de suite !

Laurent Gatignol 05-2002

Les plus :
encombrement réduit
poids minimal
confort de frappe
livré avec une housse de rangement

Les moins :
Pas de support intégré pour maintenir la machine inclinée

Liens utiles
Man&Machine : Le site ou acheter le Flexis FX 100
Le test du Flexis FX100 pour Palm par VISORguide.com

Follow netppc on Twitter

Achat vente PDA et accessoire d'occasion : Pocket PC HP ipaq , Dell,  toshiba, Palm,

achat vente apn mobile jeux dvd console

A propos - Webmaster(a)netppc.com - Copyright LProd 2001-2008   WebDesign : SebC Hit-Parade